Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Batterie Fujitsu fpcbp199 www.magasinbatterie.com

Récemment, Google a ajouté la possibilité pour Chrome OS d’exécuter les applications Android, tout en ayant accès au Google Play Store. Cette décision a considérablement augmenté la valeur d’un Chromebook, fournissant aux ordinateurs portables un accès soudain à des centaines de milliers d’applications Android. Les applications Office Mobile de Microsoft pour Android sont parmi celles qui sont maintenant disponibles pour les utilisateurs de Chromebook.Microsoft Office Online devient optimisé pour les ChromebooksMicrosoft Office Online devient optimisé pour les Chromebooks Un choix stratégique pour Office Mobile !Toutefois, certains utilisateurs ont rencontré quelques problématiques de téléchargement d’Office Mobile sur leur Chromebook, conduisant à une certaine spéculation que Microsoft a délibérément bloquée les applications. Mais, c’est l’opposé de l’idée de Microsoft, qui a depuis déclaré : « Notre stratégie n’a pas changé. Office pour Android est pris en charge sur les appareils Chrome OS par le Play Store. Alors que ce dernier sur Chrome OS est en version bêta, nous travaillions en partenariat avec Google pour offrir la meilleure expérience pour les utilisateurs ayant un Chromebook, et nous prévoyions de rendre les applications disponibles sur tous les appareils compatibles ».

L’arrivée de l’application Office Mobile sur un Chromebook, que ce soit Word, Excel, PowerPoint ou OneNote, est importante. Alors que Microsoft permet aux utilisateurs de modifier des documents Office en utilisant gratuitement les applications sur les appareils avec des écrans plus petits que 10,1 pouces, les appareils plus grands doivent avoir un abonnement à Office 365 pour éditer des documents.De toute évidence, Microsoft reconnaît l’influence croissante des Chromebooks, et peut être un marché potentiel pour ses solutions de productivité. Donc, il n’est pas surprenant d’apprendre que Microsoft travaille en étroite collaboration avec Google pour veiller à ce que les utilisateurs de Chromebooks puissent modifier des documents, des feuilles de calcul et des présentations, tout en prenant des notes, lorsqu’ils utilisent Office Mobile.J’ai réellement apprécié l’expérience du Huawei P9, dont vous découvrirez le test dans quelques jours, et si Huawei peut améliorer son smartphone alimenté par une double caméra pour 2017, alors les acteurs comme Apple et Samsung peuvent avoir du souci à se faire sur le marché du haut de gamme.

Google célèbre le 125e anniversaire de la naissance de Frederick Banting dans son dernier doodle qui, avec Charles Best, a découvert l’insuline dans le traitement du diabète.Le doodle montre une bouteille d’insuline à la place du mot « o » de Google, ainsi qu’une image de la voie digestive, ce qui était la clé de la théorie de Banting — la sécrétion interne du pancréas était la clé du traitement du diabète. La Journée mondiale du Diabète coïncide avec l’anniversaire de Banting le 14 novembre.Selon Wikipédia, Banting a travaillé avec le professeur John Macleod à l’Université de Toronto, sur un moyen de traiter le diabète. Il a proposé de ligaturer les vaisseaux du pancréas pour stopper la nourriture dans celui-ci. Ainsi, cela éviterait la dégénérescence du pancréas, l’empêchant de sécréter des sucs digestifs.En janvier 1922, un garçon de 14 ans, Leonard Thompson, est devenu la première personne contractant le diabète pour qui l’insuline a été injectée. Leonard, qui était proche de la mort, a rapidement retrouvé de la force et l’appétit après le traitement. Le test a été un succès.

En 1923, il reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine avec John James Richard Macleod pour la découverte de l’insuline. Ensuite, l’équipe a breveté l’extrait de l’insuline, mais a donné tous les droits à l’Université de Toronton qui a utilisé le produit pour financer de nouvelles recherches.Ne paniquez pas si vous êtes connecté à Facebook ce week-end, voyant que certains de vos amis, proches ou lointains, sont morts ! En effet, le joli bandeau affiché en haut du réseau social est le résultat d’un bug assez gênant que Facebook a maintenant corrigé.D’une certaine manière, un simple « interrupteur » a tagué un grand nombre de profils Facebook comme « memorialised » (commémoration), qui est l’une des options que vous pouvez choisir sur un profil après qu’une personne est décédée. Même le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a été affecté par ce très gênant bug. Près de 2 millions d’utilisateurs ont été impactés, uniquement outre Atlantique.« Ce fut une terrible erreur que nous avons corrigée », a déclaré un porte-parole de Facebook. « Nous sommes extrêmement désolés de ce qui est arrivé », poursuit-il. Durant quelques minutes, un vent de panique a envahi la toile.

À en juger par les réactions sur les réseaux sociaux, la plupart des utilisateurs ont pris le bug temporaire dans la bonne humeur.En fouillant dans les paramètres de Facebook, vous pouvez spécifier un « contact légataire » qui gère votre profil dès lors que vous êtes mort. Sélectionnez « Paramètres », puis dans le menu de gauche, cliquez sur « Sécurité ». Cliquez sur « Contact légataire ». Sinon, vous pouvez dire à Facebook de supprimer votre page une fois que vous n’êtes plus des vivants.Maintenant, le bug a été corrigé, et nous pouvons donc retourner à nos préoccupations existentielles, à savoir poster des photos de chats ou encore de Trump :).Si vous aviez envie de mettre la main sur la console Nintendo Classic Mini (NES) ce week-end, ce n’est plus la peine de chercher. Elle n’est plus disponible à la vente, et de nombreuses boutiques en ligne, comme Amazon, n’ont aucune idée de quand la prochaine expédition arrivera. La meilleure estimation ? Le Black Friday !Si vous n’êtes pas au courant de ce qu’est la Nintendo Classic Mini, sachez que c’est une nouvelle console qui est semblable à la console d’origine de Nintendo, la NES, lancée au milieu des années 1980, mais en plus petit. Elle est livrée avec une manette « classique » NES, offre une connectivité HDMI, et 30 jeux préinstallés allant de Super Mario Bros, à l’original Final Fantasy et au premier Metroid.

Et tandis que les propriétaires peuvent jouer à ces titres classiques directement sur un téléviseur HD de la même manière que nous l’avons fait sur les téléviseurs analogiques il y a des années, la nouvelle console Nintendo Classic Mini offre quelque chose de plus : la possibilité de sauvegarder l’état d’un jeu à tout moment.Malheureusement, vous ne pouvez pas acheter cette console — au moins, pas maintenant. Malheureusement, il semblerait que Nintendo a fourni qu’une poignée d’unités pour commencer. Il est clair que des milliers, voire des centaines de milliers de joueurs étaient assis devant la page du produit martelant la touche F5 pour avoir la chance de mettre la main dessus.C’est une stratégie logique pour Nintendo. En effet, celle-ci permet d’augmenter la demande des consommateurs : libérer d’abord une petite quantité (allécher) aux clients (fanboys), faisant grandir l’excitation pour la vague suivante, et entraînant des ventes. Et avec le Black Friday, plusieurs boutiques pourraient profiter de cette période pour vendre en masse des consoles.Enfin, méfiez-vous ! Des vendeurs, comme celui-ci, profitent de la situation pour abuser et vendre la console à un prix plus élevé que celle d’origine. En effet, la Nintendo Classic Mini coûte aux alentours de 55 euros, et des revendeurs vendent celle-ci 300 euros…

Google est déjà un géant, mais la firme pourrait devenir encore plus grande. Le dernier ajout à sa gamme de technologie en plein essor pourrait vous faciliter l’adoption des jeux et d’autres applications mobiles plus complexes sur un Chromebook. La petite équipe de LeapDroid, spécialisée dans le développement d’un émulateur de jeu sur Android, a récemment révélé qu’elle allait se joindre à l’équipe de Google.« Aujourd’hui, nous sommes ravis d’annoncer la prochaine phase de notre voyage — nous nous joignons à Google », indiquent les fondateurs de LeapDroid, Huan Ren et Huihong Luo. « Bien qu’il soit trop tôt pour commenter les futurs plans, nous sommes impatients de travailler avec nos nouveaux collègues de Google pour continuer de pousser les frontières de la technologie », précisent-ils.Il ne semble pas que le mouvement ait été une acquisition traditionnelle, puisque LeapDroid reste « non affiliée » avec Google. Mais indépendamment de la structure organisationnelle, il y a un certain nombre d’implications associées à l’acquisition de LeapDroid par Google. Tout d’abord, comme le souligne Engadget, la technologie pourrait aider les développeurs de Google à améliorer les performances d’Android dans des environnements non natifs. Et, cela pourrait éventuellement conduire à la fusion entre Android et Chrome, un sujet qui a été évoqué à maintes reprises par le passé, mais qui n’a pas encore été abouti. LeapDroid pourrait faire partie du chaînon manquant ?

En ce qui concerne la façon dont cela va affecter les utilisateurs actuels de LeapDroid, la société note que « si vous avez LeapDroid déjà installé, vous pouvez continuer à l’utiliser ». Vous pouvez vérifier la FAQ de la société si vous avez des questions supplémentaires.« Nous voulons personnellement remercier l’incroyable communauté de développeurs et d’utilisateurs Android qui nous ont inspirés depuis le premier jour », ont conclu les fondateurs dans un article sur leur page d’accueil. « Nous avons été si fiers de construire LeapDroid, et nous sommes impatients de vous montrer plus de ce que nous allons faire avec Google ».Il semble que la deuxième génération de la caméra Gear 360 de Samsung, faisant partie intégrante de l’écosystème VR de la marque, pourrait être en développement. Une mystérieuse « Sample Camera Set » s’est récemment retrouvée sur la base de données d’un importateur indien, comme le souligne SamMobile.

Malheureusement, le listing de l’importateur ne donne pas beaucoup d’informations sur la caméra, autre que c’est un ensemble de caméras, greffé avec le numéro modèle SM-R210. Le listing indique également que l’appareil a été amené dans la région à des « fins de R et D ».Listing d'un périphérique Samsung SM-R210 sur ZaubaListing d’un périphérique Samsung SM-R210 sur Zauba Ce n’est pas la première fois que nous entendons des spéculations sur le successeur de la caméra Gear 360 de Samsung. Il y a quelques mois, des détails ont été divulgués par le biais d’une publication sur SamMobile, suggérant que la société a conçu une caméra Gear 360 Pro. Comme son nom l’indique, elle serait une version plus haut de gamme de la Gear 360. Il a également été souligné qu’elle arriverait avec de meilleures capacités vidéo et audio. Aucun autre détail n’a été fourni.Pourquoi ce second opus est une bonne nouvelle ? Tout simplement parce que la caméra Gear 360 originale est très intéressante. Bien que techniquement ce ne soit pas une caméra incroyable, elle arrive sur le marché à un prix très attractif, permettant à quiconque de s’initier dans la capture de contenu à 360 degrés, destiné à la réalité virtuelle.

D’ailleurs, Samsung a plutôt été moteur dans le secteur de la VR, et a même sorti des casques qui peuvent être utilisés aux côtés de ses smartphones. Ce casque a été développé en partenariat avec Oculus, connu pour le casque Oculus Rift.La Gear 360 est actuellement disponible au prix de 330 euros. Si Samsung finit par libérer un dispositif de deuxième génération, il est probable que le prix reste le même. Cependant, si la société opte pour un modèle plus premium, nous pourrions voir une hausse du prix.Le Daydream View est désormais vendu outre Atlantique, et avec l’arrivée du casque de réalité virtuelle de Google, le géant de la recherche vient de sortir une version de YouTube compatible avec la réalité virtuelle.YouTube vient de lancer une application de réalité virtuelle dédiée pour le casque Daydream View de Google, permettant aux utilisateurs ayant sanglé le tout nouveau casque de visualiser certaines de leurs vidéos préférées, et disposer de nouvelles caractéristiques prévues pour la réalité virtuelle.Le Natural History Museum de Londres présente de visionner le dernier épisode de Rooster Teeth, Red vs Blue, offrant plusieurs contenus à 360 degrés, optimisés pour le casque View et son contrôleur. L’audio spatiale complète la vidéo, vous permettant d’entendre ce qui est autour de vous, en plus de le voir.

Écrire un commentaire

Optionnel